OCCLUSION CORONAIRE CHRONIQUE (CTO) DÉFINITION ET TECHNIQUES

Dr EUGENIO LA SCALA

Qu’est-ce qu’une occlusion coronaire chronique dite aussi CTO ?
L’occlusion chronique est une occlusion totale d’une artère coronaire en absence de flux sanguin antérograde (TIMI O), datant de plus de 3 mois et en...

L’OCCLUSION CORONAIRE CHRONIQUE (CTO) 

Définition et techniques d’angioplastie

Qu’est-ce qu’une occlusion coronaire chronique dite aussi CTO ?

L’occlusion chronique est une occlusion totale d’une artère coronaire en l'absence de flux sanguin antérograde (TIMI O), datant de  plus de 3 mois et en la présence fréquente d’une circulation collatérale.

Comment la détecter ?

Le patient souffre souvent de dyspnée  et/ou d'angor d’effort  et il peut présenter une ischémie (souffrance du muscle cardiaque pour circulation sanguine insuffisante) sur un territoire encore viable. L’ischémie est normalement détectée à l’électrocardiogramme d’effort, à l’écho stress, à la scintigraphie, ou à l’IRM de stress.

Quelles sont alors les techniques d’angioplastie actuelles pour traiter les CTO ?

Il y a 3 possibilités différentes  d’angioplastie :

La première est la voie ANTEROGRADE : on franchit l’occlusion grâce aux nouveaux guides  très performants (ce sont de fins fils métalliques avec une structure complexe) et grâce aussi aux micro-cathéters (tuyaux en plastique/métal) qui sont capables d’accueillir les guides et qui augmentent le pouvoir de pénétration de ces derniers dans l’occlusion.

La deuxième technique est la voie RETROGRADE : on parcourt la circulation collatérale  avec des guides spécifiques très souples et des micro-cathéters dédiés pour franchir l’occlusion dans sa partie distale qui est plus souple et on remonte dans l’artère coronaire dans le sens inverse (de la partie distale vers la partie proximale, CART/Reverse CART) 

La troisième technique est la technique de la DISSECTION-RENTRÉE par voie antérograde ou rétrograde, à l’aide d'un matériel dédié. On va décoller l’intime, la plus interne des 3 membranes qui constituent l’artère, qui contient l’occlusion,  pour créer une sorte de « pontage subintimal » dans la paroi de l’artère.

Les outils accessoires utilisés sont le Laser et le Rotablator. On les réserve effectivement aux occlusions fibrotiques ou calcifiées difficiles à franchir par ballon d’angioplastie, par voie antérograde notamment et après avoir franchi l’occlusion avec un guide.

Quelles sont les possibilités de succès de ces techniques de traitement des occlusions coronaires chroniques ?

Les nouvelles techniques d’angioplastie disponibles actuellement et l’amélioration des matériaux ont permis d’augmenter aujourd’hui les possibilités de succès d’angioplastie sur CTO à plus de 80%.